Le Cahier de français Lycée du Robert ou Comment rendre les élèves acteurs de leurs apprentissages.

Voir le spécimen en ligne.

Qu’est-ce qui a guidé votre conception de ce cahier ?

L’expérience en classe a été le moteur et le guide de la conception de ce cahier. Le premier constat a été celui du manque de temps pour aborder ces notions de grammaire, manque de temps lié à la nouveauté du programme d’une part, mais aussi au contenu de ce programme lui-même. Le besoin était clair : pouvoir orienter les élèves vers des exercices progressifs, à leur portée, qu’ils puissent réaliser en autonomie, ce afin de se concentrer sur notre objectif en Première, à savoir la question de grammaire ciblée sur une phrase. Le deuxième constat a été celui de la difficulté des élèves à analyser un texte dans ses effets de sens. Ils savent pour la plupart identifier une figure de style, comprennent le sens du texte, mais ne savent pas bien faire le lien entre le style et le sens. L’attention aux choix grammaticaux opérés par l’auteur est une aide pour établir ce lien, car elle permet de comprendre que rien n’est laissé au hasard ! Le dernier constat a été celui de la dimension rassurante, pour les élèves, de pouvoir écrire sur un cahier d’exercices comme ils le faisaient au primaire dans leur fichier de français… Pour certains, les rares bons souvenirs de grammaire datent de cette période !

Quelles sont les spécificités de ce cahier ?

Le Cahier de français Lycée du Robert couvre l’ensemble du programme de langue du lycée. Il se distingue aussi par son adéquation avec les nouveaux programmes de littérature à travers des exercices de méthodologie et d’entraînement à la grammaire à partir des textes, dans la perspective du bac. Nous complétons la proposition par des bac S blancs. Pour les textes de Seconde, ce sont les œuvres les plus souvent étudiées en cours qui ont été mises en avant : « J’accuse » de Zola, Bel-Ami de Maupassant, entre autres. Pour les textes de Première, une partie des œuvres intégrales du nouveau bac 2020 est présente ; l’entraînement à la grammaire pour comprendre le sens d’un texte et prolonger le travail en commentaire et dissertation est présenté sous forme de complément numérique, pour pouvoir évoluer avec les programmes.

Comment les élèves ont-ils réagi quand ils l’ont testé ?

Les élèves étaient ravis de participer à l’élaboration d’un cahier destiné à être publié ! Ils se sont réellement investis dans l’élaboration des leçons, m’indiquant leurs incompréhensions ou l’effet que faisaient sur eux des choix de mise en page, des formulations, le nombre d’informations données sur une notion… En leur faisant tester les exercices, il a été possible d’ajuster le niveau de ces entraînements et de mettre au net leur progression comme leur faisabilité. Enfin, ils ont parfois proposé des phrases en exemple pour les leçons, ce qu’ils ont adoré !

Dans quel contexte ce cahier peut-il être utilisé ?

Dans le cahier, l’accent est mis sur l’autonomie de l’élève et non sur le travail guidé en classe (même si celui-ci est également tout à fait possible !). Par son ouverture aux deux niveaux du lycée, le cahier peut être gardé d’une année à l’autre. Il favorise en effet la pédagogie différenciée : en Seconde, les bons élèves peuvent prendre de l’avance en travaillant les notions approfondies ; en Première, les élèves ayant des lacunes peuvent reprendre les notions de base qui ont normalement été revues en Seconde.

Découvrez aussi notre numéro spécial, écrit par les auteurs de Passeurs de Textes. À lire, des activités sur les œuvres au programme comme Les Fleurs du mal ou La Princesse de Clèves. Retrouvez aussi des articles sur l’enjeu de la langue au cœur des textes et la nouvelle épreuve orale. Feuilleter le catalogue en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi

29.06.2020

Nous vous avions interrogés pendant le confinement sur vos conditions de travail, vos difficultés et vos réussites. Vous avez été plus de 2000 à nous répondre et nous vous en […]

Lire la suite
29.04.2020

Étudier La Princesse de Clèves en 1re dans la perspective du nouveau BAC Troisième séquence de l’année après l’étude de la poésie, ce travail a été proposé à une classe […]

Lire la suite
16.04.2020

Après 3 à 5 semaines de cours à distance selon les zones, nous cherchons tous à tirer le bilan de cette incroyable épopée qu’est l’histoire de la continuité pédagogique. Entre […]

Lire la suite