La réouverture du musée Henner à Paris, le point de départ de la réflexion.

À Paris, le musée Jean-Jacques-Henner a réouvert ses portes. Cet hôtel particulier de la Plaine Monceau ne relève pas au sens strict de la maison d’artiste car le peintre Henner n’y a pas habité. Il fut tout d’abord la propriété du peintre Guillaume Dubufe qui s’installa au moment où le quartier devint à la mode – pas moins de deux cents artistes habitaient là. Ce peintre y vécut en famille, poursuivit sa carrière et mena une vie mondaine, recevant chez lui chaque mardi. Le peintre Henner travaillait et recevait dans son atelier de Pigalle, et c’est sa nièce qui acheta l’hôtel particulier de Dubufe pour en faire don à l’État afin qu’il devienne un musée dédié à l’œuvre de son oncle. Le musée qui s’ouvre aujourd’hui est donc à la fois un témoignage de ce que fut le cadre de vie et de création d’un peintre ainsi qu’un espace d’exposition pour les œuvres d’un autre peintre dont la carrière fut remarquable mais qui n’est pas passé autant à la postérité que d’autres de ses contemporains. Devant ce lieu splendide se pose la question de l’entrée que l’on va retenir pour faire découvrir cette « maison atelier » aux élèves.

Quelques idées à suivre pour organiser une visite dans une maison d’artiste avec une classe

  • Porter un regard attentif aux lieux: on pourra organiser une première visite de la « maison » à l’aide d’un questionnaire afin que les élèves prêtent attention à un certain nombre d’aspects voire de détails qui ne leur sautent pas aux yeux immédiatement. On peut créer une fiche de travail autour d’une quinzaine de questions qui vont conduire les élèves à découvrir chaque pièce et à s’interroger sur sa fonction ainsi que sur ce qu’elle abrite. Les élèves peuvent être répartis en groupes de quatre et ne font pas tous la visite des lieux dans le même ordre, ce qui permet d’éviter le sentiment d’entassement dans les « maisons » qui n’étaient pas forcément destinées à la visite d’un groupe scolaire. On s’interroge par exemple sur la taille des pièces, leur décoration, les matériaux, la destination de certains objets, le détail de certains tableaux, la lumière, la circulation…
  • Rechercher les traces d’une époque: ce temps de la visite a été préparé en classe. Les élèves doivent mettre en relation ce qu’ils voient avec des documents ou des textes qu’ils ont travaillés en classe. On peut avoir proposé un groupement de textes sur les dîners dans les récits réalistes ou sur l’atelier d’artiste dans le roman ou sur toute autre thématique qui permette de trouver un écho dans le lieu visité. On demandera aux élèves de faire une pause pour prendre des notes afin de préparer une réponse qu’ils étofferont ensuite. Ils peuvent par exemple réfléchir aux questions: en quoi ce lieu rappelle-t-il les aspects concernant le travail des domestiques vus dans le groupement ? Certains éléments sont-ils différents ? Que découvrez-vous d’autre ?
  • S’interroger sur le statut de l’artiste: la visite d’une maison d’artiste permet de mieux comprendre quelle était la place de l’artiste en son temps en observant son mode de vie dans son habitat. Le travail avec le professeur d’histoire favorisera le croisement de données historiques – niveau de revenus, profession exercée par les membres de la famille, généalogie – avec des sources littéraires ou des écrits intimes.
  • Redonner vie à un lieu: on pourra chercher à faire revivre la magie de la « maison » en organisant une lecture in situ d’un extrait qui permette de redonner vie à la demeure devenue « musée ». Certains musées organisent des concerts qui rappellent la musique d’une époque, on peut demander aux élèves de lire quelques lignes pour rappeler une histoire vécue ou écrite au moment où la maison n’était pas un lieu de mémoire. En préparation de la visite, on répartira quelques extraits entre des élèves volontaires en leur demandant de travailler cette lecture à voix haute.
  • Approfondir la connaissance d’une œuvre: la visite de la maison d’artiste permet une découverte différente d’une œuvre, qu’il s’agisse d’un texte – bien souvent manuscrit – d’un tableau ou d’une sculpture exposés dans le musée. En découvrant sa maison, l’élève pénètre dans l’intimité de l’artiste, et parfois dans les « coulisses » de la création. On peut lui demander de dessiner un détail de l’œuvre qu’il aura admirée ou de se prêter à une écriture d’invention : rédiger un dialogue avec cette sculpture, imaginer ce qui s’est produit avant la scène qu’immortalise le tableau, raconter une visite du romancier chez son éditeur.
  • Comprendre le fonctionnement d’un musée: il peut être intéressant d’organiser une rencontre entre les élèves et le personnel du musée, ce qui est bien souvent possible à l’échelle des « maisons d’artistes ». Les élèves pourront ainsi se représenter la fonction de chacun, les choix qui sont opérés pour mettre en valeur les œuvres, la façon dont s’élabore un accrochage, la politique d’acquisition des œuvres d’art par l’État. L’objectif étant que le musée devienne à leurs yeux un lieu vivant.

Musée Jean-Jacques-Henner: 43, avenue de Villiers – 75017 Paris, http://www.musee-henner.fr/

http://www.timeout.fr/paris/art/musee/ateliers-maisons-d-artistes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi

©Adobestock/ stocksolutions
27.04.2022

Mémoires d’Hadrien est un texte intimidant parce que Marguerite Yourcenar y déploie la vie d’un empereur romain qui n’est pas le plus connu, Hadrien, et qu’on confond parfois, non sans …

Lire la suite
25.03.2022

Depuis la rentrée 2021, il est possible de choisir pour œuvre intégrale dans le chapitre de littérature d’idées le texte d’Olympe de Gouges, la Déclaration des droits de la femme …

Lire la suite
15.11.2021

Le roman Voyage au centre de la Terre (1864) de Jules Verne est inscrit au programme des classes de 1re technologique pour la période 2019-2022 ; il pourra fort judicieusement être …

Lire la suite