Né en Espagne où il fait des études de médecine, Fernando Puig Rosado se reconvertit dans le dessin et s’installe à Paris en 1960. Il commence à travailler dans la presse et l’édition jeunesse et affûte son regard critique. En 1967, il cofonde avec Jean-Pierre Desclozeaux et Claude Favard Bonnot la Société protectrice de l’humour qui, en dix ans, a exposé près de 1 200 dessins originaux dans le cadre du Festival d’Avignon.

Il a également travaillé pour Siné Mensuel et pour Le Canard Enchaîné, mais aussi pour d’autres titres de presse, et notamment de presse jeunesse comme Okapi et Phosphore.

On le connaît aussi comme illustrateur jeunesse, il a notamment illustré les Contes de la rue Broca de Pierre Gripari.

Deux prix ont couronné sa carrière de dessinateur : le Grand prix de l’humour noir de Granville en 1976 et, en 2000, le Grand prix de l’humour tendre du Salon international du dessin de presse et d’humour de Saint-Just-le-Martel.

Quelques dessins de Puig Rosado

Dénoncer la vanité :

http://www.j-m-bosc.com/les-amis-de-Bosc/puigrosado.htm

Dénoncer la censure :

http://puigrosado.free.fr/dessinspress/desPress02.htm

Dénoncer les effets de la dictature de Franco :

http://media.iconovox.com/blog/wp-content/uploads/2016/09/2014031711090285299.jpg

Ressources complémentaires

Le site du dessinateur :

http://puigrosado.free.fr/index.htm

Fait d’images, le blog de François Forcadell consacré à l’image dessinée dans l’actualité :

http://www.iconovox.com/blog/

La base de données Iconovox avec un classement par dessinateur :

http://www.iconovox.com/dessinateurs.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi

01.09.2021

(POUR UNE LECTURE CURSIVE D’ANTOINE EMAZ APRÈS BAUDELAIRE)             Quelle lecture cursive proposer en parallèle de l’étude des Fleurs du Mal de Baudelaire, qui figure au programme des classes de …

Lire la suite
26.10.2020

On n’en finit pas de dire que notre langue française est belle et qu’il faut la préserver. Les publications sur le sujet fleurissent : on trouve ainsi un nouveau titre chez …

Lire la suite